Humeurs

Pourquoi il est important de s’aimer.

« Aujourd’hui, bien plus qu’hier mais bien moins que demain. »

     

     J’ai voulu commencé cet article par cette phrase qui symbolise énormément et qui illustre parfaitement le message que j’aimerais vous faire passer.

     Cela fait maintenant plusieurs années que je travaille sur moi, que je cherche un moyen, une solution miracle à tous mes problèmes. J’ai vingt quatre ans (plus proche des vingt cinq…) et j’ai un passé que la société peut, et va, qualifier de « chargé ». Ne m’en veuillez pas, je ne suis pas encore prête à vous le partager. Pour autant que je sache, j’ai toujours (TOUJOURS) fais en sorte de trouver quelque chose qui n’allait pas chez moi, et je ne parle pas uniquement de physique.

Pourquoi est-il important de s’aimer ?

     Vous vous demandez sûrement où je veux en venir ? Eh bien …

     Pour des raisons qui me sont propres, je n’ai jamais eu une très grande estime de moi physiquement, moralement, mentalement et tout ce qui se terme par -ment.
Lorsque j’ai eu mon premier appartement, j’affrontais la plus longue et la plus douloureuse période de ma vie et j’étais seule dans un petit vingt cinq mètres carrés, je menais une vie de solitude. BREF ! J’étais au plus mal et puis j’ai commencé à coucher sur le papier ce qui n’allait pas : LES VRAIES RAISONS ! Et le constat était sans appel : je devais changer ! Enfin, grandir, évoluer quoi !

     J’ai arrêté du jour au lendemain presque toutes mes fréquentations, j’ai décidé de déménager, j’ai changé de travail. (je suis un peu radicale comme personne… Si je ne stop pas net j’en reviens toujours au « eh puis pourquoi pas?! »)

Comment faire ? (selon moi)

     Je n’ai pas de mode d’emploi, je ne peux pas vous dire comment vous devez faire pour apprendre à vous connaître pour vous aimer réellement, car nous sommes des êtres uniques et à part entière, agissant et pensant de différentes façons; mais je peux vous expliquer comment j’en suis arrivée là aujourd’hui.

Posez-vous, où vous le souhaitez. Définissez l’endroit (ou plusieurs) où vous vous sentirez en paix (ce mot est important retenez-le); où vous sentez les bonnes vibrations, où rien ne peux entacher votre bonne humeur. Une fois que vous avez fait cela, deux options s’offrent à vous : soit vous prenez un carnet pour noter votre évolution, soit vous faites appel à votre cœur et vos sens. Mais l’essentiel est d’imprimer ce que vous ressentez au moment même où vous prenez la décision d’élire un lieu et des raisons de ces émotions.
     Maintenant je vous invite à faire une rétrospective. Je vous vois déjà venir, c’est trop difficile ? Vous n’avez pas envie d’affronter votre passer ? Ou vous le ne le voulez tout simplement pas ? Désolée de vous décevoir, mais c’est une étape clé pour pouvoir avancer.

Vous êtes prêt ? Ok ! On recense absolument tout ce qui pour nous a été décisif pour notre présent : ruptures, événements dramatiques/traumatisants, perte d’un proche … On se focalise sur tous ces événements un à un et on essais de se rappeler de chaque détail. Avec la personne que vous êtes aujourd’hui, essayer de comprendre, de traduire la peine, la douleur que vous avez ressenti à ce moment et faites en bonne usage. J’ose me dire que lors de ces moments vous vous sentiez perdus, seuls, détruits; en connaissant votre situation aujourd’hui, prenez en main ces sentiments comme si ils n’étaient rien d’autre qu’une boule d’énergie et affrontez les ! A ce moment précis vous avez de nouveaux deux possibilités : soit vous décider de la conserver près de vous (tel un compagnon de route) soit vous la laisser vous dire tout ce qu’elle a à vous dire et vous lui répondez surtout avec la plus grande honnêteté ! Comment ? Par exemple, lors d’une rupture difficile, il y a parfois (souvent) des « non-dits » alors DITES-LES ! A voix haute ou basse, seule face à un miroir ou à votre animal de compagnie ou même en imaginant cette boule d’énergie : videz votre sac ! Tout absolument TOUT, aucune honte, aucuns tabous : extériorisez. Un événement – une extériorisation ! (C’est très important, car vous n’avez pas les mêmes choses à dire à un ex, qu’à un proche perdu).
     Une étape de plus à franchir : je suppose que vous avez pleuré, hurlé, eu une crise d’angoisse, des idées noires ? C’est bien normal … Vous venez de vivre un choc émotionnel important, mais ne lâchez pas : on continue, je ne vous lâche pas la main en si bon chemin. Je suis fière de vous. ♥
A présent, vient l »étape que j’estime être la plus dure. Parlez-vous, dites à votre vous d’hier ce que vous pensez de la personne que vous étiez : faites lui tous les reproches officiellement, plutôt que de les cacher. Votre vous d’aujourd’hui n’est pas bien loin, n’ayez pas peur.
C’est fait ? Vous vous êtes officiellement balancé toutes les horreurs que vous pensiez en secret ? TRÈS BIEN ! Maintenant … 

PARDONNEZ-VOUS

     Vous devez à vous-même le pardon. Je m’explique : pour toutes ces fois où vous vous êtes maltraité, oublié, parjuré, pour toutes ces fois où vous avez oublié qui vous étiez, où vous avez douté. Le pardon de sois n’est pas si facile mais il n’est pas non plus très compliqué; si on veut avancer sereinement et de la meilleure des façons, il faut s’aimez, se respecter et surtout savoir se remettre en question.
Maintenant, j’aimerai que vous réfléchissiez à qui vous-voulez devenir ? Que voulez-vous faire ? Avec qui voulez-vous être ? Qu’es-ce que vous aimez ? Vos passions ?  Allez y par palier si vous préférez. Mais mettez les mots là où les ombres sont encore trop présentes.  Vous voulez apprendre la photographie ? La peinture ? Jouer à un jeu vidéo et devenir number one ? FAITES-LE ! Rien ni personne ne vous y empêche (sauf vous). Développer votre curiosité, vos capacité : et le monde s’offrira à vous.

 


Pourquoi il est important de s’aimer ? Après avoir moi-même vécue tout ceci (non sans mal), je me sens en paix avec mon corps et mon esprit. Je connais à présent quels traits de caractère j’ai voulu bannir et ceux que j’ai voulu développer, quel type de personne j’ai voulu fréquenter ou non (il y aura peut-être un moment où vous serez seul le temps de faire de nouvelles rencontres mais j’y reviens un peu plus loin), je me suis remise plus que jamais à la photographie, je règle mes soucis un par un car comme vous le savez : chaque problème a une solution ! Sinon, ce n’est pas un problème. J’apprends à développer également mes convictions, dont j’en parle plus facilement alors que j’avais pour habitude d’être en retrait. Par exemple : j’ai modifié mon mode de consommation.
     
     Je vous disais quelques lignes plus haut, qu’il est possible que vous rencontriez un moment de solitude si vous faites le choix de trier radicalement vos fréquentations. PAS DE PANIQUE : ceci est très utile !
     En effet, être seul permet un apprentissage plus rapide et plus approfondi. Vivre seul vous permet de mieux vous connaître, de tester plusieurs choses avant de prendre une décisions, de faire les choses que vous aimez, de compartimenter votre temps entre le travail, les passions, le chill, l’animal de compagnie, prendre tout simplement soin de vous. Pourquoi pas modifier votre logement en terme de déco ? Instaurer une nouvelle routine ? Comme ça, lorsque vous intégrerez un nouvel élément dans l’équitation, vous gardez le contrôle.

     Ce que je peux vous dire avec certitude c’est que tout cela a fonctionné, fonctionne pour moi. J’applique énormément la Loi de l’attraction.

La pensée est une manière de façonner l’Energie.

Que la pensée soit négative ou positive : elle façonne l’énergie en apportant les résultats correspondants.

source : bioenergetique

     Avec cet article, j’espère vous avoir expliqué, du mieux que je le pouvais, comment je vis actuellement et comment j’en suis arrivé là, surtout. Ce que je souhaite que vous reteniez c’est que dans la vie rien n’est définitif, tout dépend de nous. Nous avons des cartes à jouer dès notre naissance, à nous de nous en servir intelligemment pour réussir à obtenir la vie que nous voulu.

     N’oubliez pas que nos actes, nos paroles, notre language verbale ou non verbale, toutes ces choses ont des répercutions à plus ou moins moyen/long terme. Qu’ils ne nous affectent pas uniquement, mais que notre entourage en est impacté.

     Nous oublions un peu trop facilement que nous avons la chance d’être en vie, avec nos joies et nos peines, nos problèmes plus ou moins importants. Apprenez à relativiser, ne minimisez pas pour autant, mais ne perdez plus votre temps si précieux.


Le temps est l’une des rares choses en 2018, qui ne peux se récupérer ni s’acheter.

 

 

Je vous souhaite tout le bonheur du monde. Je vous souhaite d’obtenir tout ce dont vous rêvez, de rencontrer la personne qui vous fera vibrer, de construire tout ce que vous voulez. Et surtout, je vous souhaite d’OSER.

8 commentaires

  • Sandy

    Quel bel article ! Je suis à cette période charnière où justement, j’ai besoin de faire ce travail pour m’aimer. Ton article m’a fait prendre conscience que je dois avant, régler mes problèmes avec mon passé. Et ta méthode a l’air vraiment bonne, je vais essayer de l’appliquer afin de tirer un trait définitivement sur mon passé, pour mieux avancer.
    Merci d’avoir partagé ton expérience !
    Des bisous

    • Pluma Voladora

      Merci pour ces mots ! J’espère que ça va t’aider autant que ça m’a aidé ! N’hésites surtout pas si tu as besoin d’une oreille :). Bon courage dans ce nouveau processus. Love ♡

  • Popcorn and other things

    merci pour ton article ma douce <3
    j'ai beaucoup de mal à me relever, à me voir en tant que personne mignonne, intelligente et pas comme une petite crotte depuis ma rupture… ça va revenir, mais j'ai beaucoup de mal à me (re)faire confiance. En moi, mais aussi en les autres…
    donc merci pour ton article parce qu'il faut que je me pardonne de faire des "erreurs" ou si pas des erreurs, d'admettre que des grains de sable peuvent venir déglinguer les rouages de ma vie ^^
    se sentir bien avec soi-même c'est primordial, que ce soit avant de se mettre en couple et pour être en paix avec soi-même… j'en suis loin, mais j'y travaille!
    bisous!

    • Pluma Voladora

      Merci à toi d’avoir pris le temps de le lire et de me donner ton avis !
      On a toutes et tous cette période plus ou moins longue mais il ne faut pas perdre de vue que nous n’avons qu’une vie ! Et même si c’est plus facile à dire qu’à faire, je pense que consacrer du temps aux personnes nocives ou du moins aux conséquences de leurs mauvaises actions et/ou comportement envers nous c’est déjà trop leur donner de l’importance !
      Je te souhaite bon courage dans ce processus mais tu peux le faire j’en suis certaine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *