Lifestyle,  Vie courante

L’arrêt de la pilule

   

Il y a un peu plus d’un mois, et après mûre réflexion, j’ai pris la décision d’arrêter définitivement la pilule.

Mon histoire :

    Je prends la pilule depuis l’âge de 14 ans, soit 11 ans, pour des raisons complètement médicale. Mon médecin, à l’époque, a évoqué la maladie nommée endométriose qui est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 7 et dont on ne connaît pas encore l’origine. Aujourd’hui cette maladie est très peu connue et considérée alors imaginez il y a plus de dix ans.

    Cela dit, je n’ai jamais fait les examens nécessaires pour connaître la vérité sur ma situation, puis c’est un peu tombé dans l’oublie car miraculeusement, surtout lorsque je ne l’oubliais pas une seule fois, la pilule m’a complètement libéré de cette douleur dont je serai incapable de donner une description.

    Les années passèrent et se ressemblèrent.

    Aujourd’hui, je fais beaucoup plus attention à ma santé, à ce que j’inflige à mon corps et surtout à ce que je lui fais avaler. Après des mois d’interrogation, de recherches et j’en passe, un seul constat : la pilule est néfaste pour la santé physique et psychologique. (Je vous invite à témoigner sur votre rapport à la pilule ou autres moyens de contraception, en commentaire).

    Un mois après je peux vous dire que je suis ravie de la décision. Pourquoi ? Où en sont les douleurs ?

    Eh bien pour tout vous dire, j’ai eu mes règles un jeudi, le soir même je me suis couchée avec cette désagréable sensations dans le ventre et une légère douleur de contraction mais une fois endormie je n’ai plus rien sentie ! Les jours sont passés sans aucunes autres douleur et pour mon cycle je suis restée sur 4 jours.

    Cela dit, j’ai eu plus de saute d’humeurs quand même, je dois le reconnaître. Mon chéri a eu du courage car je l’admet, j’ai été exécrable par intermittentes… (oupsi).

    En ce qui concerne l’acné hormonale, je suis heureuse de constater une nette amélioration ! (Ok, aucuns boutons ! *dansedelajoie*

    Cet article n’est pas rédigé pour vous dire quoi faire, loin de moi cette idée ! Mais lorsque j’ai moi-même cherché des témoignages j’ai trouvé ça super qu’aujourd’hui on ose en parler pour partager notre vécu et peut-être aider l’une d’entre vous à prendre une décision qui lui appartient purement et simplement.

    Il est court et concis mais en un moi d’arrêt il n’y pas grand chose à en dire. Si vous souhaitez que je fasse un update dans quelques temps n’hésitez pas à me dire dans les commentaires.

Elodie *

6 commentaires

  • Blondie

    Merci pour ce témoignage ! J’y songe aussi depuis un moment… malheureusement, je ne sais pas vers quelle autre solution me tourner. Ça reste assez flou, dans chacune de ces autre solutions j’y vois un ou des inconvénients (comme la pilule hein tu m’diras ahah). Pas si facile la vie de femme 😀

    • Pluma Voladora

      En effet c’est loin d’être facile d’être une femme ahah ! Je vais bientôt faire un update après presque 6 mois d’arrêt mais honnêtement je ne reviendrais en arrière pour rien au monde … Je suis revenue au classique : les préservatifs … C’est un temps d’adaptation surtout quand dans le couple vous aviez passé le cap de sans préservatifs (et avec tous les tests qui vont avec) mais peut-être qu’un jour l’Homme inventera LA solution miracle hihi

  • Popcorn and other things

    hello!
    alors pour l’endométriose, on est 2 🙂 sauf que j’ai mis 5 ans à être diagnostiquée et je souffrais le martyre ^^ maintenant je suis coincée avec la pilule en continue… et je rêve de l’arrêter mais je peux pas (sauf si on m’opère mais dans ce cas pas d’enfants…) bref, c’est une loose pas possible ahah
    bisous!

    • Pluma Voladora

      Par chance j’ai été épargnée si je peux me permettre de le dire ainsi …
      Ces douleurs malheureusement à par le courage et la patiente il n’y a pas de remède miracle …
      J’espère que la vie t’offrira des enfants si c’est ce que tu souhaites ! On sait aujourd’hui qu’il est possible d’en avoir selon le stade de la maladie …

      Je t’envoie plein de courage ! Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *